Ça s'est passé le 14 janvier 2017:

« La Troisième Voix pour le Liban »

Compte-rendu de l’Assemblée Générale 2016 du 14/01/2017

 

 

« La Troisième Voix pour le Liban » a tenu son Assemblée Générale 2016 le samedi 14 janvier 2017 à 16h00, en son siège social à Centre Galaxy – Blvd Camille Chamoun – Beyrouth

 

Ordre du jour :

  1. Hymne national
  2. Présentation des membres présents et du Conseil d’administration
  3. Rapport moral 2016
  4. Rapport financier 2016
  5. 2017:Perspectives/Comités/Conseil d’administration
  6. Divers et Clôture

 

  1. Hymne national:

https://www.youtube.com/watch?v=PBXn-wpuovI

 

  1. Présentation des membres:                                                Après l’hymne national, le Président de «La Troisième Voix pour le Liban » (3V), M. Jihad Féghali introduit la séance par une réflexion émise par l’ancien Ministre M. Ziad Baroud au cours de la conférence organisée la veille par la 3V sur la question de « la loi électorale », ce dernier ayant affirmé que « la 3V réfléchit différemment ».

 

Il insiste sur ladite philosophie et l’approche de la 3V dans sa façon collégiale de procéder et d’agir, en poursuivant avec constance et détermination un programme, dans lequel elle avance avec régularité, et qui correspond aux demandes et aspirations d’un grand nombre de citoyens, celui de principalement favoriser et développer le comportement d’un citoyen responsable. A titre d’exemple, la conférence sur « la loi électorale », prévue depuis 3 mois, à un moment de vide présidentiel, a connu un grand succès.

 

En rappelant que la 3V comprend à ce jour 114 membres cotisants inscrits, il poursuit en brossant un tableau sur l’actualité des problèmes libanais, tels que l’incompétence de certains élus, la corruption étatisée, l’absence de professionnalisme et de clarté dans la gestion des ressources, etc…

 

Après la présentation des membres présents et du Conseil d’administration, M. Féghali rappelle les répartitions géographique et par genre des membres de la 3V, qui reflète la transversalité sans barrière de genre, de région ou de religion, et un intérêt certain des citoyens résidents et celui de la diaspora.

Les scrutateurs vérifient que le quorum est assuré.

Madame Gina Chammas, qui suit la 3V régulièrement depuis 2012, souligne le mérite de Dr. Aimée Karam, Vice-présidente de la 3V, dans le rassemblement et la sensibilisation des membres à la philosophie et au message de l’association et du groupe, en insistant sur le sérieux et la sincérité déployés, sérieux qui s’est clairement manifesté dans la conférence du 13 janvier, pour l’organisation de laquelle elle réitère ses remerciements à Dr. Karam. Elle fait part également de son appréciation de la « Libanité » des membres de la 3V et de ses administrateurs.

 

Serge Schoulika rappelle que la 3V est polyvalente dans le choix de ses centres d’intérêt, elle a recours à des experts lorsque le sujet traité n’est pas de la spécialité de l’un de ses membres. Il donne à l’appui l’exemple de l’association « Women in Front » (WIF), née de la rencontre de deux femmes à l’occasion d’une activité organisée par la 3V pour les Droits des Femmes.

 

  1. Rapport moral 2016:

 

Rappel des principales activités réalisées en 2016.

 

  1. Janvier : Assemblée Générale.

 

  1. Février : Campagne de sensibilisation aux besoins des personnes âgées démunies, distribution de lunettes en association avec « Optique et Vision » et au profit de l’association « Ajialouna », après que les associations « Amour et Partage » et « Saint-Vincent de Paul » n’en aient profité en 2013, 2014 et 2015. Madame Sandra Boutros Yammine est responsable de la mise en place du projet.

 

  1. 8 Mars : A l’occasion de la journée internationale de la Femme, sensibilisation et campagne à travers la page Facebook et le site de la 3V. Une émission et un plateau radio ont été organisés

 

  1. Avril à juin : Activités du Club 3V à l’USJ. Madame Leila Kassatly Rizk rappelle la finalité du Club 3V créé à l’USJ ainsi que ses objectifs de promotion et diffusion du message 3V. Ce Club a organisé au printemps 2016 trois conférences, l’une autour de la question des déchets, la deuxième sur la question des transports en commun et la troisième sur la question des élections, notamment municipales, avec des représentants de «  Beyrouth Madinati » et « LADE ».

 

  1. Avril : Participation de M. Jihad Féghali à une conférence organisée annuellement à l’USEK, sur « la Diaspora libanaise dans le monde », dont l’objectif est de mettre en exergue le rôle que peut jouer un émigré libanais et la relation réciproque entre son pays d’origine et son pays d’accueil.

 

  1. Mai : Participation aux élections municipales à travers le soutien aux candidats de la société civile, la candidature et la victoire de M. Jihad Féghali aux élections de Houmal. Il rappelle qu’il tient à transposer au sein de la municipalité de Houmal la philosophie 3V de rapprochement et de dialogue, d’efficacité et de productivité. D’autant plus que cet aspect 3V est appelé à se dupliquer dans d’autres villages libanais, dans le cadre de l’axe permanent du « Peace building ».

 

Il revient sur la vétusté de nos lois électorales inadaptées par rapport à la réalité sociale et politique : à titre d’exemple, les citoyens inscrits dans les registres d’une commune déterminée, ne peuvent pas voter dans leur lieu de résidence, même s’ils y habitent depuis plusieurs générations, lorsque celui-ci est différent de leur lieu d’inscription. A l’appui, il explique la particularité d’un village libanais tel que Houmal qui a une population multicommunautaire et composée également de réfugiés. On assiste par ailleurs à un changement de la démographie des villages et de la démographie libanaise en général. Il attire l’attention sur les dangers qui en découlent. Cette situation censée être temporaire pour cause de guerres voisines devient permanente et menaçante pour l’identité même du Liban.

 

Les participants et en particulier Madame Lina Hamdan, déplorent l’absence de plan clair de la part des institutions internationales pour aider le Liban à faire face à ce problème et encourager le retour de réfugiés, syriens notamment, dans leur pays et leurs villages, surtout lorsque ces villages ne se situent pas dans des zones de conflit.

 

  1. Août : Assemblée d’été et rencontre conviviale à Houmal.

 

  1. 21 Septembre : Célébration de la Journée Internationale de la Paix. Après Byblos en 2013 la ville du vivre ensemble, le secteur du Palais de Justice en 2014 parce que Justice et Paix sont indissociables, Tripoli en 2015 à équidistance des quartiers de Jabal Mohsen et Bab El Tebbaneh, l’olivier de la paix a été planté en 2016 devant le bâtiment de la Garde présidentielle à Baabda. Le choix de l’endroit était un symbole fort en raison du vide présidentiel qui prévalait.

 

  1. Novembre : Participation habituelle au marathon de Beyrouth sous l’emblème de la construction de la paix.

 

  1. Décembre : Dîner annuel pendant la période des fêtes.

 

  1. Compétition sur le « Concept de la paix » dans les écoles libanaises :

Serge Schoulika rappelle que plus de 550 élèves provenant des écoles libanaises privées et publiques, ont participé à une compétition autour de la paix organisée entre septembre et novembre 2015. Les lauréats ont pu profiter de leur prix en 2016, qui constituent dans leur diversité, une forte symbolique en tant qu’éléments de la construction de la paix. Ces prix, qui ont permis d’exposer les gagnants à une certaine réalité du Liban, étaient :

  • Une journée avec UNIFIL au Sud : les enfants et leurs familles ont vu comment opère concrètement la FINUL, supervision des réunions, observation des frontières, encourager le dialogue et la paix, etc...
  • Une journée avec l’armée libanaise : assister à son travail quotidien, méconnu du grand public, en faveur de la paix.
  • Une journée avec arc-en-ciel : sensibilisation au « team work » à travers un cirque social.
  • Une journée dans la Békaa avec SPNL (Société pour la Protection de la Nature au Liban) : protection des diversités, respect de la nature, de l’écologie, leviers de la construction de la paix.

 

Les présents n’ont pas manqué de soulever l’impact positif de ces prix sur les enfants.

 

Par ailleurs, le Conseil d’administration a rappelé que la toile qui avait remporté le 1er prix dans sa catégorie et préparée par des élèves de 10 ans d’une des écoles participantes, PAINICA, est une toile inspirée du fameux tableau de Picasso, GUERNICA, qu’ils ont transformée en modifiant les couleurs et en égayant les composantes pour en faire un symbole de vie et de dialogue et non de guerre et destruction.

 

  1. Face aux questions et interrogations des Libanais sur l’évolution du dossier « Oil and Gaz » et face à l’opacité ressentie, la 3V a voulu apporter des éclaircissements, en établissant un questionnaire regroupant les questions des membres de la page FB, et auquel a répondu M. Nicolas Sarkis sur la page également et le site de la 3V.

 

Les présents, M. Bassam Feghali plus particulièrement, félicitent la 3V et Dr. Aimée Karam pour le succès de la conférence sur la loi électorale, en proposant à la 3V de jouer un rôle plus important pour ce qui est de la mobilisation de la société civile.

 

Les présents votent à l’unanimité le rapport moral.

 

  1. Rapport financier 2016:

 

Le rapport financier de 2016 est présenté et distribué aux présents. Les dépenses se sont élevées à 11.000 000 LL. Le Président rappelle que la 3V est une association à but non lucratif, ses sources de financement étant les cotisations des membres et les donations éventuelles.

 

Les présents votent à l’unanimité le rapport financier.

 

Les présents discutent de la possibilité de domicilier les cotisations dans une banque, cette facilité qui serait offerte pourrait éventuellement augmenter les adhésions, notamment à l’étranger. 

 

  1. Projets 2017:

 

Le Président propose de consolider en réitérant les 7 ou 8 actions annuelles devenues stations permanentes de la 3V, (actions sociales et distribution de lunettes / février, journée de la femme / mars, conférence universitaire / avril, suivi des clubs, réunions fréquentes des membres, diner amical, en plus des actions piliers tels que :

 

  1. Projet de compétition culinaire entre plusieurs régions libanaises pour la préparation d’un plat géant ; le culinaire au Liban étant un vecteur très fort de rapprochement

 

  1. Journée internationale de la paix du 21/9

 

  1. Assemblée d’été

 

  1. Favoriser la collaboration avec les écoles

 

  1. Conférences regroupant des représentants de la société civile et des politiciens

 

  1. Le Président de la 3V explique que l’objectif est de créer une matrice 3V, rassemblant des membres provenant de domaines professionnels divers, mais aussi des associations amies et des mouvements actifs et rassembleurs de la Société Civile, afin de constituer une force commune pouvant produire le changement.

 

  1. Par ailleurs, une mise à jour des statuts sera proposée à la prochaine assemblée afin que les statuts et le règlement intérieur soient adaptés aux ambitions de l’association. A titre d’exemple le mandat de Président de la 3V passerait de 3 ans à 2 renouvelables une fois. Il rappelle que le Conseil d’administration est généralement composé de 4 membres et plusieurs conseillers.

 

  1. Elections législatives en vue : se préparer à agir, soutenir, proposer, et composer avec les acteurs de la société civile.

 

Les présents répondent à l’unanimité favorablement aux perspectives de 2017 présentées par le Conseil d’administration.

 

  1. Divers et Clôture:

 

Le président fait appel à l’engagement de membres volontaires qui s’engageraient quelques heures par semaine pour aider dans les questions d’ordre informatique, la page web, la communication, etc.

 

Il informe ensuite l’assemblée que le bureau propose à M. Mayez Kachi de rejoindre l’équipe de conseillers, et demande à l’assemblée de valider ce choix, ce qui fut voté à l’unanimité.

 

S’en est suivi un échange d’opinions autour du projet de loi de « SMART CENTER », présenté pendant la conférence de la veille. Madame Gina Chammas, membre de l’association « لقاء الهوية و الدستور », informe les présents d’une rencontre organisée par l’UNDP fin novembre autour des lois électorales. Elle propose que la 3V continue à avoir un impact dans ce sens-là en faisant appel à d’autres experts pour aboutir à des idées différentes de celles classiquement présentées au parlement. D’autant plus qu’elle considère que la 3V qui bénéficie d’un potentiel de sérieux et d’efficacité, possède un mécanisme de fonctionnement capable de rassembler les acteurs de la société civile.

Elle avait elle-même abouti dans sa réflexion à un projet de loi intéressant au niveau du découpage, de la représentativité et des quotas.

 

La séance est levée à 18h30

Album Photos : 

 

 

 

Facebook Group page: 

facebook.com/groups/La3emvoix/

 

Facebook Fan page: 

https://www.facebook.com/3VLebanon

 

 

 @3VLebanon

https://twitter.com/3VLebanon

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
© La Troisième Voix pour le Liban - 2017 - Tous droits réservés