Par Mony Kiwan, juillet 2012

Le changement ne se realise pas a travers une personne, mais a travers la conscience nationale qui incite tout, et dont on fait tous partie a son eveil. Dire a haute voix ce qu'on pense toujours, indiquer le faux et critiquer constructivement avec objectitvite est une obligation en societe, comme ceci contribue a repandre la parole et inviter les opinions a se convaincre dans une democratie absolue, et le respect des autres. C'est tjs la masse qui fait bouger les choses, ainsi que dire la verite du moment, a l'endroit propice, critiquer sans insulter, sans se degrader et degrader, pour pouvoir construire toujours dans le sens meilleur, d'une meilleure justice, meilleure equite, meilleur partage et qualite de vie pour nous tous...

Ceci dit la parole devient un souffle qui sculpte les rochers les plus durs, parceque le ressac des mots vient a bout des abruptes falaises. Les mots peuvent ressembler aux rayons X, si l'on s'en sert convenablement, ils transpercent n'importe quoi. Ils sont des passants mysterieux de l'ame, ils sont de grands magiciens et de redoutables entraineurs de foules,tout les jours et chaque jour. Ainsi vouloir et pouvoir rêver nous enlace, pour atteindre cet idéal tant souhaité et continuer pour ne plus s'arrêter ! Au collectif, cette belle harmonie qui nous lie , ce même élan d'âmes qui veulent construire , améliorer , et avec la Grâce Divine, nous y arriverons !!.

Ainsi dit-on que l'inspiration est bien contagieuse a un age adulte. elle rechauffe nos coeurs, adoucit nos tons, incite nos reves et imaginations au dela du reel dans le monde de l'utopie. Toute evolution commence dans l'inspiration, et l'irreel devient reel...C'est un ruisseau de mots resonnants car écrit avec la force de la Pureté, de la Foi, du Vouloir!''... Ensemble, on peut dire les plus belles verites et on peut rever d'un avenir meilleur. On peut transformer les montagnes en des plaines, les nuages en soleils, l'improbable en probable et les paroles en chef-d'oeuvre pour finalement passer des mots a l'action. C'est bon de ne pas se contenter de la première vérité servie, et de débrousailler le chemin avec l'outil du doute du coeur, de l'humilité de l'amour, du bon sens du courage du silence de la reflexion.Toutes ces qualités divines que l'on essaye de melanger consensuellement avec nos turpitudes qui sont tellement "nous" en même temps. Nous faisons partie d'un tout et tous ensemble nous sommes la création, nous avons un devoir de travail d'ouverture de tolérance de silence pour mieux nous entendre avec un fuel écolo sans risque, et dont les réserves sont illimitées.. l'Amour car c'est la vie!. Un collectif émanant du coeur allant droit á la conscience, un vivre en harmonie avec soi et ses convictions pour les refléter sur l'ensemble. Il est l'aboutissement du reve, de l'absolu de l'insoutenable qui nous tourmentait en faisant le chemin, et qui etait accompagné et soutenu par nos égaux et non l'égo. La souffrance qui advient avec chaque idée utopique et créative sera un bagage moins lourd, certes condensé mais en concordance avec notre vérité sociale.

Pour que le collectif devient productif ,certaines idees doivent etre fondamentales et il faudrait partir avec des bases solides sinon le collectif serait momentane. Les personnes se joindrons tant que le contenu va avec leurs convictions et leurs buts. C'est pour cela trouver un point de depart solide est essentiel, comme quand on parle aussi beau ,il faut parler aussi franc et aussi ouvert, alors pour un meilleur Liban, il nous faut un meilleur soi !!! Ceci dit, toute personne ne peut evoluer si elle n'est pas libre, LIBRE dans ses pensees. Commencons par ne pas dependre ou defendre un tel ou un tel, commencons par ouvrir les yeux, tendre les oreilles , prendre les decisions , ne laisser personne nous influencer ou nous intimider, analyser soi meme, accepter, admettre, progresser, et se decharger de tout le bagage herite ,plier la page et recommencer.Tant que nous nous trainons avec notre rancune, tant que nous pardonnons a certains mais pas aux autres, rien ne se realisera. Si nous pouvons surmonter notre MOI pour l'interet de notre pays alors la et seulement la , nous serons digne de cette merveille qui s'appelle le Liban.

Ainsi on rebatira une Nation dans le partage, le rassemblement, l'union de toutes les pensees, tout en nous fortifiant l'un a l'autre et aux valeurs humaines de bases. Tout commence par une idée, un rêve , disons une utopie , et puis la pensée prend forme, se ramifie , cherche son cours et se confond dans l'immensité de la communauté, de la masse , dans l'océan de la Paix, de l'Amour illimité, sans limites, sans conditions, sans intérêts sauf celui du Bonheur, base de la vraie Vie. Quand la source est "Une" l'idéal "Un" et malgré la différence des chemins entrepris , le but sera "Un". Espérons, agissons, le jour où nous ne ferons plus qu'Un entre nous , l'Univers entier s'unira avec nous , et tout aurait commencé par un rêve, comme le dit notre Gebran Khalil Gebran : " Fiez-vous aux rêves car en eux est cachée la porte de l'éternité "...

 

Les mots ci hauts sont ecrit en travail collectif par :

Aimee Karam, Lilo Flor, Marie-Rose Mehanna, Paola Irani Majdalani, Joelle farsoun, laurent chaineux, Ziad Elzein &  Mony Kiwan...

 

 

 

Facebook Group page: 

facebook.com/groups/La3emvoix/

 

Facebook Fan page: 

https://www.facebook.com/3VLebanon

 

 

 @3VLebanon

https://twitter.com/3VLebanon

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
© La Troisième Voix pour le Liban - 2017 - Tous droits réservés