أكثر من 6 سنوات مضت على الحضور في المجتمع المدني، أكثر من 6 سنوات من الالتزام اليومي، أكثر من 6 سنوات من الاندفاع والقناعات، "الصوت الثالث لأجل لبنان"، وفِيّ لمساره، يؤكد أكثر وأكثر من أي وقت مضى، على إرادته الراسخة لمواصلة نضالاته والتقدم في سبيل هدف وحيد ألا وهو لبنان الأفضل. ---------------------------------- More than 6 years of presence in the civil society, of daily commitment, of motivation, and convictions, "The Third Voice for Lebanon", always true to itself, claims more than ever, its strong will to continue its efforts and evolve with the only goal of a better Lebanon. ------------------------------------------ Plus de 6 ans de présence au sein de la société civile, plus de 6 ans d'engagement au quotidien, plus de 6 ans de motivation et de convictions, "La Troisième Voix pour le Liban", fidèle à elle-même, affirme plus que jamais, sa volonté ferme de continuer ses combats et d'évoluer avec pour seul but un meilleur Liban.
أكثر من 6 سنوات مضت على الحضور في المجتمع المدني، أكثر من 6 سنوات من الالتزام اليومي، أكثر من 6 سنوات من الاندفاع والقناعات، "الصوت الثالث لأجل لبنان"، وفِيّ لمساره، يؤكد أكثر وأكثر من أي وقت مضى، على إرادته الراسخة لمواصلة نضالاته والتقدم في سبيل هدف وحيد ألا وهو لبنان الأفضل. ---------------------------------- More than 6 years of presence in the civil society, of daily commitment, of motivation, and convictions, "The Third Voice for Lebanon", always true to itself, claims more than ever, its strong will to continue its efforts and evolve with the only goal of a better Lebanon. ------------------------------------------ Plus de 6 ans de présence au sein de la société civile, plus de 6 ans d'engagement au quotidien, plus de 6 ans de motivation et de convictions, "La Troisième Voix pour le Liban", fidèle à elle-même, affirme plus que jamais, sa volonté ferme de continuer ses combats et d'évoluer avec pour seul but un meilleur Liban.

Ça s'est passé le 21 septembre 2018:

Plantation de l'Olivier de la Paix sur l'ancienne ligne de démarcation de Beyrouth

 

Ça s'est passé le 18 octobre 2017:

Saïda, la cinquième ville pour la plantation 

d'un Olivier de la 3V,

pour qu'il y ait toujours des Espaces de Paix au Liban...

 

Dans le cadre de la Journée Internationale de la Paix, et dans le prolongement de leurs activités pour la Construction de la Paix au Liban, les Membres de la 3V ont planté un cinquième olivier, symbole de la Paix, le mercredi 18 octobre 2017 à 16h00 à Saïda.

Après Jbeil en 2013 parce que c'est la ville du vivre-ensemble avec les habitants et la municipalité, après Beyrouth en 2014 en face du Palais de justice parce que justice et paix ne peuvent pas être dissociées, après Tripoli en 2015 à équidistance des quartiers de Jabal Mohsen et Bab El Tebbaneh avec les jeunes de ces quartiers et la municipalité, et après Baabda en 2016 dans le jardin du Palais présidentiel, pour faire honneur à nos forces armées et en l’occurrence la Garde républicaine et pour, à l’époque, signifier notre volonté qu’un Président doit être élu, un bel olivier, gracieusement offert par Dani Azouri, ingénieur agronome, et partageant les valeurs de la 3V, a été planté aujourd’hui par les Membres de la 3V, à Saïda, capitale du Liban Sud, dans le jardin Mohammad el Saoudi, en présence de Madame Arab Kalash, membre du conseil municipal et représentante du président de la Municipalité de Saïda ainsi que Madame Hiba Honeiné, responsable du programme pour la jeunesse, l’engagement civique et le développement humain durable, auprès de la fondation Hariri.
Avec ce geste que nous réitérons chaque année, nous voulons ancrer notre volonté de continuer à œuvrer pour la Construction de la Paix au Liban et appelons, comme chaque année, à marquer "Un Instant d'Éveil".
Jihad Feghali, Président de la 3V et Madame Arab Kalash ont inauguré la plantation de l’Olivier par une introduction qui contextualise la symbolique de cette action et l’importance capitale, fédératrice et édifiante d’une « Troisième Voix » (voir la vidéo et l'album photos ci-dessous).

Qui plus que Liban a besoin de paix? 
Cette paix qu'il faut aller chercher, qu'il faut promouvoir sans compter et à chaque fois que l'occasion se présente.
Cette paix que la 3V essaye de construire année après année avec d'une part la plantation d'Oliviers, symboles de paix, et d'autre part avec les élèves des écoles publiques et privées en partenariat avec le ministère de l'Education (voir par ailleurs).

Les discours de M. Jihad Féghali et Mme Arab Kalash
Video Olivier Saïda.MOV
MOV Fichier [19.4 MB]

Ça s'est passé le 21 septembre 2016:

Un instant d'éveil, un moment d'arrêt, pour prendre congé du quotidien et célébrer ensemble, le 21 septembre, la Journée Internationale de la Paix. 
"La Troisième Voix pour le Liban" a planté son quatrième olivier pour confirmer et affirmer sa volonté de Paix au Liban.


Depuis 2013, le 21 septembre de chaque année, "La Troisième Voix pour le LIban" célèbre au Liban la Journée Internationale de la Paix. 
Cette année, le mercredi 21 septembre 2016 à 12h00, les Membres de la 3V ont planté un olivier, symbole de la Paix, dans un endroit symbolique et stratégique, la Cour de la Garde Présidentielle au Palais de Baabda, en reconnaissance aux soldats qui veillent sur le site et à l’Institution Présidentielle, et pour ancrer leur volonté de continuer à œuvrer pour la Construction de la Paix au Liban.
Les membres de la 3V ont appelé également de leurs vœux à l’élection sans plus tarder d’un Président de la République qui d'abord remplira un vide constitutionnel évident qui dure depuis le 25 mai 2014, qui apportera une stabilité politique, et enfin qui permettra la tenue d'élections législatives.
Cette action de célébration de la Journée Internationale de la Paix a succédé à celles ayant eu lieu les années précédentes, à savoir, le concours interscolaire à l'échelle nationale avec des élèves d'écoles publiques et privées qui se sont penchés sur le concept de la Paix au Liban, la plantation d'oliviers, symboles de la Paix, à des endroits stratégiques et symboliques comme à Jbeil, la ville du vivre-ensemble, à Beyrouth, en face du Palais de justice à proximité de l'ancienne ligne de démarcation et enfin à Tripoli, à équidistance des quartiers de Jabal Mohsen et Bab El Tebbaneh avec les jeunes de ces quartiers.

 

- L'album Photos :

Ça s'est passé le 11 octobre 2015:

La Paix n'est pas un mot dénué de sens, c'est le but ultime.

Une fois de plus, la 3V, dans la poursuite de son projet de consolidation de la Paix, cette fois-ci avec la municipalité de Tripoli et beaucoup de ses membres 3V tripolitains, a marqué un autre "Moment d’Éveil".

 

Dans le cadre de la Journée Internationale de la Paix, "La Troisième Voix pour le Liban", a procédé à la plantation d'un olivier, symbole de la Paix, sous les auspices de la municipalité de Tripoli, au rond-point Maaloula, le dimanche 11 octobre 2015 à 11h00 du matin, un lieu symbolique situé à égale distance entre Jabal Mohsen et Bab El Tebbaneh.

 

Qui aurait cru il y a seulement quelques mois, que la Paix pouvait s'installer entre Jabal Mohsen et Bab El Tebbaneh? Pourtant, elle est bien réelle après des années de combats acharnés et de violence, souvent pilotés de l'étranger... C'est le miracle libanais et c'est aussi la volonté farouche de quelques personnes dont les responsables de la ONG MARCH qui nous ont montré le chemin de la Paix à travers le théâtre. ( voir les détails ici ). 

La 3V, avec des habitants de Tripoli, des responsables municipaux, des associations et surtout des jeunes de ces deux quartiers, ont participé à cet événement et ont contribué à renforcer le message de Paix à Tripoli. 

 

Avec beaucoup d’émotions et des chansons de Fairouz, deux discours ont été prononcé, l’un par la représentante du président de la municipalité Mme Leila Chahoud et l’autre par la Présidente de la 3V Aimée Nasser Karam. Elles ont insisté sur l'importance monumentale et vitale de la Paix.
En temps de Paix, nos langages et nos objectifs deviennent les mêmes et notre unité nous fait porter une même Voix.
La division ne sera jamais une option, et ce "Moment d'Éveil" dont nous avons été témoins, est une preuve vivante que la Paix nous unira dans tous les cas.
Le langage de la Paix est notre seul espoir et l’unique chemin à emprunter.
Que notre Voix soit entendue et que la Paix ouvre la voie et soit la référence.
Merci beaucoup à toutes celles et tous ceux qui ont fait de cet événement majeur une réalité.

 

- Le mot de la Présidente de la 3V, Aimée Nasser Karam:

 

Au nom de "La Troisième Voix pour le Liban", une association issue de la société civile, apolitique, non confessionnelle et indépendante, nous sommes heureux et honorés d'être présents ici avec vous tous. Vous, citoyens, accueillants, surtout sur cette place qui représente un symbole et un pont reliant, Jabal Mohsen et Bab El Tebbaneh.

Notre présence aujourd'hui a pour but d'exprimer ensemble notre attachement au Liban et à l'identité libanaise, par la plantation d'un olivier, symbole de la Paix et de la construction de la paix.

Au travers de "La Troisième Voix pour le Liban" et de par notre engagement à travailler au profit de la citoyenneté, du dialogue, de la justice et de la paix, je voudrais adresser nos remerciements spéciaux au président de la Municipalité de Tripoli, M. Amer Tayyib Al Rafii, les membres du conseil municipal, Mesdames Leila Chahoud et Chada Dabliz, ainsi que Mme Pascale Nasser et M. Muhamad Baarini pour leurs efforts considérables qui ont rendu ce souhait réalisable. Bien entendu, un merci  particulier aux associations Chabeb el Tebbeneh, et Chabeb el Ghad wal Waed de Jabal Mohsen, UTOPIAOne Voice TeamLebnen al Mahabba al Ijtimaiiya wal Inmaiyia,Tripoli, Jabal Mohsen, et les Associations des Scouts al Jarrah, et celle des Scouts al Ghad, ainsi qu’à chaque personne présente, qui a foi en la Paix, qui est une trajectoire, une attitude et une pratique journalière.

 

Aujourd'hui, en Tunisie, quatre organisations: l’Union générale tunisienne du travail, la Ligue tunisienne des droits de l’homme, l’Ordre national des avocats tunisiens et l’Union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat, ont remporté le prix Nobel de la paix. Cet événement représente pour nous, un exemple et une référence afin que nous croyions davantage encore, que nous avons un rôle important à remplir au sein de la société civile, pour apporter des changements positifs à notre quotidien, en vue d’un avenir meilleur.


Beyrouth a son Olivier, symbole de la Paix, face au Palais de Justice, parce que Paix et Justice sont indissociables...
Jbeil a son Olivier, symbole de la Paix, à l'entrée de la voie romaine, parce que la Paix et le vivre-ensemble sont indissociables...
Et aujourd'hui, Tripoli a son Olivier, symbole de la Paix, à la place Malloula, parce que Paix, Jabal Mohsen et Bab El Tebbaneh sont indissociables... 

 

Nous espérons planter un Olivier dans toutes les villes du Liban. La Paix se construit progressivement, elle constitue le but le plus noble pour la pérennité  du Liban.

Nous voulons pouvoir toujours dire avec Gebran : « Si le Liban n’était pas ma patrie, j’aurai choisi le Liban pour patrie ».

 

Aimée Nasser Karam

Présidente de "La Troisième Voix pour le Liban"

Tripoli, le 11 octobre, 2015

 

- Le lien de l'événement sur Facebook:

https://www.facebook.com/events/1619615288303041/

 

- L'album photos:

 

 

 

 

Facebook Group page: 

facebook.com/groups/La3emvoix/

 

Facebook Fan page: 

facebook.com/3VLebanon

 

 

 

@3VLebanon

https://twitter.com/3VLebanon

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
© La Troisième Voix pour le Liban - 2019 - Tous droits réservés